Aspic, détectives de l’étrange – Tome 3 – Deux ch’tis Indiens (8292)

2 684 Fr TGC incluse

Pour leur première affaire en tant que détectives professionnels de la toute jeune Agence Aspic, Hugo Beyle et Flora Vernet n’ont rien trouvé d’autre qu’enquêter sur la disparition… d’un spectre.Un premier dossier pas facile, mais les temps sont durs.Le client Ours-espiègle, un Indien attaché au cirque de Lille, a signalé la récente disparition de son frère jumeau, mort il y a plusieurs années, mais avec qui il entretenait de solides relations extralucides. Préférant la difficulté à l’inaction ou la ruine, Flora et Hugo concluent leur premier contrat.Mais où diable se cache un fantôme quand il ne donne plus de nouvelle… ?Comment débusquer un ectoplasme qui fait le mort ?!

1 en stock

Ce produit vous rapporte 268 Points Fidélité.

Description

Un esprit ! Pour sa première vraie enquête l’agence Aspic se lance sur la piste de l’ectoplasme fugueur d’un Indien de foire. Il va sans dire qu’au milieu d’une ribambelle de phénomènes qui auraient tous pu jouer dans La monstrueuse parade (1932), la chose s’annonce délicate. Pendant ce temps, Dupin et Nimber enquêtent sur une suite de meurtres pour le moins étranges.

Deux ch’tis Indiens est l’occasion de retrouver Flora, la jeune polytechnicienne médium, un brin coincée, et Hugo, éternel gamin des rues, un rien libidineux. Choisissant le registre du fantastique, mâtiné de rétro, Thierry Gloris sait mélanger les genres pour donner consistance à son petit monde. Ainsi, n’hésite-t-il pas à faire référence au Nosferatu de Friedrich Wilhelm Murnau ou à Indiana Jones de Steven Spielberg, pour raconter finalement les amours fantasmagoriques d’une égérie des guerres de religion avec un guerrier des plaines d’Amérique du Nord ! Le tableau ne serait être complet qu’après mention de l’intrigue à tiroirs : l’affaire liminaire résolue, la seconde prend la relève pour pouvoir clôturer le diptyque ? Une fois refermé, ce nouveau volet …